contact
Contactez-nous ! Contact
basket
Mon panier Panier
shipping
Livraison offerte dès 150€ d'achat
gift
Un cadeau offert dès 150€ d'achat
Choisir son matelas de camping / trekking

Choisir son matelas de camping / trekking






On le sait, un simple détail inconfortable sur votre matelas peut rapidement transformer vos nuits en enfer et ce n’est pas la princesse au petit pois qui dira le contraire. 



Matelas de camping / trekking : faire un choix

 




C’est pourquoi plusieurs critères sont à prendre en compte lorsqu’il advient des choix à faire lors de l’achat d’un matelas de camping : 

La composition
Le confort
L'isolation thermique
Les petits accessoires en +


Le matelas de camping vous apporte deux facteurs de bien-être durant vos nuits en extérieur : le confort et l’isolation. Suivant l’importance que vous apporterez à ces deux facteurs, cela vous influencera sur votre choix de matelas.  

L’activité qui vous amène à dormir dehors sera aussi très influente sur vos critères de choix : on ne part pas avec le même matelas sur le dos si c’est pour faire un trek de 15 jours ou pour une nuit à la belle étoile après un parcours de trail dominical. 

La composition


Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe trois types de matelas pour dormir en extérieur : en mousse, autogonflant ou pneumatique.


          1. Matelas en mousse à cellules fermées : 

 

Le matelas en mousse est le plus classique, celui que l’on a l’habitude de voir sur le marché du matelas de camping depuis plusieurs décennies. Ce type de matelas représente le compromis parfait entre le poids et le confort. 

L’avantage est qu’il est très dur, voire impossible d’abîmer un matelas en mousse, si vous le transportez et l’utilisez avec un minimum d’attention. 

Ces matelas en mousse ont souvent un prix abordable, grâce à leurs caractéristiques techniques qui se limitent, la plupart du temps au minimum requis pour un matelas de camping. C’est à dire un peu de confort et beaucoup de praticité et de transportabilité. 

A savoir que les matelas en mousse à cellules fermées sont légers mais pas du tout compacts. 



          2. Matelas autogonflants : 


Autogonflant ? Mais comment c’est possible ? C’est grâce à sa composition en mousse à alvéoles fermées que le matelas autogonflant prends forme tout seul, comme un grand. 

En ouvrant la valve, l’air rentrera automatiquement dans le matelas, gonflant presque instantanément la mousse qui se trouve à l’intérieur. 

Ces matelas sont, comme vous pouvez l’imaginer, compactes et fermes, puisque composés majoritairement de mousse. Cela permet d’obtenir un matelas plus résistant qui vous écarte de la très désagréable impression qu’il se dégonfle tout au long de la nuit, comme certains matelas peuvent laisser croire. 

Il faut par contre savoir que les matelas autogonflants sont connus pour être plus lourds et moins facilement transportables que les autres types de matelas de camping. Mais il existe des exceptions, comme par exemple l'Evolite ou le Prolite Apex, proposés par la marque Thermarest sur Snowleader.com

Si vous prévoyez de dormir l’hiver ou par temps froid en extérieur, les matelas autogonflants seront une nécessité pour vous. En effet, de part leur matière compacte, ils sont extrêmement isolants et vous serviront de protection optimale contre les sols froids et/ou humides.


          3. Matelas pneumatiques/gonflables : 

Les matelas gonflables sont globalement les plus légers parmi les matelas de camping existants, pour la raison très logique que leur matière première de composition est : l’air. 

Ainsi, il faudra le gonfler vous-même, avec l’aide de vos poumons et de votre souffle pour les plus courageux. Sinon, il existe des petites pompes universelles et manuelles qui fonctionnent tout aussi bien et qui vous éviterons les possibles étourdissements dus à un trop gros effort cardiologique après une journée de sport intensive. 

Les matelas gonflables sont la plupart du temps constitués de matière isolante mais sont souvent conçus pour être utilisé avec une météo chaude, pour les belles nuits d’été par exemple. Ils sont parfaits pour partir en randonnée et dormir en bivouac sur une courte durée. 

Côté confort, les matelas pneumatiques s’illustrent puisqu’il est possible de moduler leur fermeté très facilement en laissant échapper un peu d’air de la valve à votre convenance lorsque vous êtes allongés dessus.


Le Confort : 


Il faut savoir qu’un matelas d’un centimètre d’épaisseur est beaucoup moins confortable qu’un matelas de 9 cm. La tendance est de dire que les matelas pneumatiques sont souvent plus épais et plus confortables. 

Cependant, il arrive que l’on retrouve des matelas gonflables hyper-légers qui font 9 cm d’épaisseur quand parfois un matelas autogonflant bien plus lourd à une épaisseur de 2,5 centimètres …. c’est pourquoi il est très important de prévoir l’usage que vous réservez à votre matelas, pour trouver précisément l’information dont vous avez besoin sur sa fiche produit. 


L'isolation thermique


La résistance thermique de son matelas est un facteur que l’on oublie souvent et qui est pourtant essentiel. Votre matelas étant en contact presque direct avec le sol, il est indispensable de réfléchir au préalable à vos besoins de “résistance thermique” lors de vos nuits à la belle étoile. Il faut savoir tout de même que plus le matelas est isolant, plus il est lourd et volumineux.

Il est alors important de réfléchir à deux fois avant d’investir dans un matelas très isolant, si vous souhaitez l’utiliser été comme hiver pour vos randonnées. Si vous prévoyez de dormir dehors une nuit de grand froid, nous vous conseillons de doubler les couches qui vous sépare du sol en prévoyant deux matelas. L’idéal, pour que votre sommeil soit confortable, c’est-à-dire sans être gêné par le glissement des matelas, le mieux est de superposer un matelas en mousse avec un matelas gonflable. Les deux s’associent bien grâce à leur fermeté très différente, pour ne pas dire opposée.

Pour mesurer l’isolation thermique, il existe une valeur test qui s’appelle la R-Value. Plus cette valeur est haute, plus l’isolation du matelas est bonne.

  • R-Value inférieure à 1 : été, températures chaudes, pas de recherche d’isolation
  • R-Value entre 1 et 2 : utilisation printemps-été, quelques fois en Automne en fonction des températures 
  • R-Value entre 2 et 3,5 : printemps, été, automne
  • R-Value supérieure à 3,5 : matelas 4 saisons, isolation thermique importante


Les petits accessoires en +



- Pompes manuelles 
- Kit de réparation 
- Arceaux d’assemblage matelas 
- Lit de camp 
- Oreiller gonflable 
- Hamac outdoor

Voir notre sélection de matelas :